Permis moto 2020 : ce que vous devez savoir !

Vous le savez, le permis moto communément appelé « A2 » (qui bride l’utilisateur à 47,5 chevaux, et qui n’excède pas 95 chevaux débridé) va subir quelques changements dans quelques temps. Afin d’être au courant des dernières nouveautés, vous trouverez ci-dessous un récapitulatif des changements qui vont s’opérer.


L’Examen Théorique Moto

Autrefois, lorsque vous passiez le permis de catégorie B (voiture), vous deviez passer le Code de la Route que l’on appelait dans le jargon « ETG »,l’épreuve théorique générale. Une série de 40 questions et 5 fautes tolérées pour l’obtenir.

Désormais, et à partir du 1er Mars, que vous soyez détenteur de l’ETG et du permis de conduire depuis moins de cinq ans, vous allez devoir passer l’« ETM », l’examen théorique moto.

Jusqu’à maintenant, rien ne change point de vue tarif : il s’agira toujours de verser une redevance à l’état de 30€ pour chaque inscription. Aucune période de carence pour les inscriptions : aussi si vous vous êtes inscrits pour le jour N et que vous échouez, vous avez la possibilité de vous réinscrire pour N+1 après s’être assuré que le nombre de place vous le permet.

Pour être clair sur les tarifs, sachez que les auto école ne touchent absolument rien sur ces 30€ : le code relevant du régime candidat libre, c’est une simple redevance que vous payez à l’Etat : l’auto école n’étant que l’intermédiaire.

Enfin, rien de bien précis concernant les éventuelles questions qui vous seront posées lors de cet ETM. Mais nous pouvons imaginer que les questions concerneront les différentes garanties d’assurance, la réglementation moto (interfiles, catadioptres, homologation ect…) et ce, pour sensibiliser les futurs motards à leur protection mais aussi à celle d’autrui !

A savoir aussi que l’ETM remplace les 12 fiches actuellement mis en place. Néanmoins je ne peux que vous encouragez à continuer de les lire ne serait-ce qu’une fois pour connaître les différents aspects physiques de la moto, les risques encourus ect…

En conclusion, ne prenez pas à la légère le Code de la Route (que ce soit l’ETG ou l’ETM). Il en va de vôtre sécurité et celle des autres : la plupart des accidents étant dû au non respect du code de la route…


Le plateau : tremblez, pauvre fou !

Blague à part. Le plateau est une épreuve que beaucoup redoute. Et c’est normal. Le lent est réellement un problème puisqu’il met le motard en difficulté : rouler à allure réduite, et réaliser un morceau du parcours le plus lentement possible. Utile ? Peut-être. Il est peu probable que vous vous trouviez dans une situation semblable. Mais c’est toujours important de savoir manier sa moto !

Autrefois, le plateau moto était réalisé en différentes phases : la « poussette », le lent, le rapide et les fiches. L’organisation du parcours va changer ! Il ne se fera plus selon l’ordre décrit précédemment, mais d’une seule traite ! Vous allez donc effectuer le déplacement de la moto sans l’aide du moteur, puis le parcours lent sans passager, ensuite le freinage d’urgence. Dans la foulée vous allez effectuer le parcours lent avec le passager et finir avec l’évitement.

Concernant les notations, vous avez plus de chance que vos prédécesseurs puisque vous aurez la possibilité de poser le pied 3 fois avant l’élimination durant le parcours à allure lente. Et pour les plus aventuriers d’entre-vous, si lors du freinage d’urgence vous levez la roue arrière, vous ne serez pas éliminé mais vous écoperez d’un B !

Enfin, sachez que vous aurez deux essais. Mais si vous échouez au premier essai, vous ne reprendrez pas tout depuis le début : vous reprendrez là où vous avez échoués ! Et si vous échouez à nouveau, vous serez éliminés. Si vous réussissez, alors félicitations !

Je conclus le plateau avec une petite note importante : la chute reste éliminatoire ! Les personnes ayant une petite taille, faites bien attention et soyez prudent ! Les chutes vous pendent plus au nez que les personnes plus grandes.


L’épreuve de circulation

Vous avez réussi le plateau ! Le plus dur est fait. Désormais, vous n’avez plus que la circulation a passé. Si vous lisez cette article avant le passage du permis : je vous souhaite bon courage. Et petit message important : ne criez pas victoire trop vite ! Le plateau est certes plus compliqué que la circulation, néanmoins cette épreuve peut vite devenir un cauchemar : une priorité a droite que vous ne voyez pas, une allure un peu trop lente ou au contraire un excès de vitesse imprévu… Que sais-je encore ? Lors du plateau vous n’avez pas à vous soucier des autres : pendant la circulation, si.

Là, très peu de changement. Avant de partir arpenter les rues avoisinant le lieu d’examen, muni de votre oreillette d’agent spécial avec la personne que vous redoutez au bout du fil qui juge et épie le moindre de vos mouvements… Vous allez effectuer les vérifications d’usages. Votre moniteur moto vous apprendra à bien vous préparer, et le carnet qui vous sera donné lors de votre inscription peut vous aider aussi.

Et une fois les vérifications effectuées, vous partez au guidon de votre moto école. A ce moment, décontractez-vous : être tendu au guidon se ressent et a une mauvaise influence sur la qualité de votre conduite. Pensez à respirer et éviter d’être en apnée tant le stresse peut être à son comble. Inspirez profondément, expirez calmement, et visualisez bien chaque chose que vous voyez. Analysez-bien les panneaux, le marquage au sol… Et surtout : amusez-vous ! Vous voulez rouler, et même si vous êtes examinés, vous êtes au guidon d’une moto ! C’est ce qui compte.


Précisions avant de clore cet article

Comme décrit ci-dessus, tout est mis en place à partir du 1er Mars. Chaque personne qui s’inscrit à cette date ou après devront se préparer en prenant compte des changements du permis A2.

Toutefois, les personnes inscrites avant le 1er Mars, auront jusqu’au 31 Août pour avoir leur précieux sésame. Restez à l’affût parce qu’il y a tout de même des discussions pour passer la date butoir du 31 Août au 1er Août… Si jamais il y a un changement, comptez sur moi pour mettre à jour cet article.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :