Après l’hivernage : quelles précautions ?

Nous sommes actuellement au mois de février. C’est-à-dire que beaucoup d’entre nous vont sortir de l’hivernage et reprendre la route muni de son deux roues préférés. Pour autant, reprendre sa bécane après tant de mois sans la sortir nécessite de quelques précautions. Vous trouverez ci-dessous, une liste non exhaustive de ce qu’il faut faire avant d’arpenter à nouveau le bitume !


  1. Vérification de tous les niveaux

Niveau d’huile, de liquide de refroidissement et aussi le niveau du liquide de frein. Cela peut sembler bête, mais c’est pourtant la première chose à faire. Pourquoi ? Parce que vous n’êtes pas à l’abri d’une fuite. Vous n’en aviez peut-être pas lorsque vous l’avez déposé dans votre garage, néanmoins cela peut arriver à tout moment. Un rongeur, l’usure, du vandalisme… Tant de raison qui fait que l’on doit être constamment vigilant sur le niveau des liquides.

Si vous avez un souci de liquide de refroidissement, cela va se traduire par une chauffe moteur, suivi d’une casse si vous continuez de rouler malgré le gros icône rouge ! Si vous manquez d’huile, le moteur ne sera pas suffisamment lubrifié, il va donc chauffer par les mouvements mécaniques, se dilater et casser… De même, un liquide de frein au minimum ou en dessous ne provoquera pas de casse moteur, mais pourra être le début de grosses histoires. Un freinage appuyé, pas assez de liquide… Vous irez tout droit et vous serez gravement blessé, voire mort… Soyez extrêmement vigilant !


  1. Pression des pneus

Avec un minimum de bon sens, vous savez que les pneus sont à vérifier régulièrement. Déjà visuellement : il n’y a pas réellement besoin de manomètre pour constater qu’un pneu est à plat… Et ensuite via un appareil de mesure afin de bien vérifier que votre pneumatique est à la bonne pression.

Sous-gonflé, vous allez provoquer une usure anormale du pneu et vous allez devoir les changer rapidement. Sur-gonflé, vous prenez le risque de l’éclatement et vous pouvez finir au tas. Je doute que, le motard que vous êtes, allez apprécier finir dans le fossé alors que vous serez en train de prendre plaisir au guidon un temps de ciel bleu !

Une fois que la pression de vos pneus est faite, prenez le temps de vérifier l’usure grâce au témoin prévu à cet effet. Cela prend 30 secondes et peut vous éviter une glissade !


  1. Tension de chaîne

Deux cas possibles : vous avez fait votre tension de chaîne avant l’hivernage. Alors prenez quelques secondes pour vérifier qu’elle ne s’est pas détendu – sait-on jamais – et roulez jeunesse !

Ou…

Vous n’avez pas vérifier votre tension de chaîne, alors faîtes le ! Rien de pire que de rouler une moto dont la chaîne est détendue… En plus de préserver votre moto, vous roulerez en sécurité… Cela peut paraître anodin, pour autant c’est primordial de le faire !


  1. Les premiers kilomètres !

Vous avez fait les vérifications d’usages et vous allez maintenant pouvoir faire vos premiers kilomètres. Vous êtes heureux ! Un rictus dessinait sur le coin de vos lèvres, vous chevaucher votre belle, et appuyer sur votre sélecteur pour mettre la première. Vous relâchez l’embrayage et ENFIN, vous roulez ! Mais ne vous détendez pas trop. Soyez toujours vigilant. L’excès de confiance n’est pas bon pour votre sécurité et celle des autres.

Lorsque vous allez rouler, prenez le temps de vous habituer à nouveau à la conduite du deux-roues. Roulez prudemment. Cela peut durer de quelques kilomètres et s’étaler jusqu’à la fin de votre première sortie : ayez assez de recul pour savoir le temps dont vous avez besoin pour être à nouveau en pleine possession de vos moyens.


Malheureusement, beaucoup ne prennent pas le temps de s’adapter après l’hivernage. C’est pourtant nécessaire… Il y a beaucoup trop de mort sur la route… Aux dernières nouvelles, les deux roues représentent 2% du trafic, mais 20% des tués… Ne faites pas parties de ces 20%…

Maintenant que vous savez tout, il n’y a plus qu’à prendre plaisir et profiter du soleil qui arrive à grands pas !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :